Lorsque votre enfant est encore petit, il vous revient de choisir un sport qui lui convient. L’activité sportive lui permet d’être épanoui. Seulement, elle doit être bien choisie et adaptée à votre bout de chou. Découvrez nos recommandations de sports adaptées aux besoins de tous.

Les bienfaits de l’activité sportive

Les avantages de l’activité sportive s’aperçoivent dès l’enfance. En effet, la pratique régulière d’un exercice physique et sportif permet d’améliorer en général :

  • La santé en réduisant les risques relatifs à la sédentarité comme le diabète, le surpoids, et les maladies chroniques diverses.
  • La relation sociale comme l’ouverture sur le monde, l’indépendance et l’esprit d’équipe.
  • L’épanouissement affectif
  • Le développement psychologique et la confiance en soi
  • L’équilibre et la motricité

Ces bienfaits sont communs à toutes les activités sportives à condition de pratiquer régulièrement.  Par exemple, les sports collectifs permettent de renforcer l’esprit d’équipe tandis que les sports individuels aident l’enfant à s’intégrer dans la société. Malgré cela, la pratique d’une activité sportive peut comporter des dangers physiologiques et des risques psychologiques.

Les erreurs à éviter et les risques relatifs au sport

Il existe rarement de contre-indication à la pratique d’un sport. Par contre, il ne faut jamais forcer votre enfant à faire une activité sportive qui ne l’intéresse pas. Pour plus d’infos sur le sujet, consultez le webmag Baby Sport. A noter que certains risques sont liés à l’environnement dans lequel l’enfant se trouve :

  • Négligence de son stade de développement   : les sports inadaptés et les spécialisations précoces peuvent en effet augmenter les risques de blessures et de vulnérabilité.
  • Recherche de performance avec des activités trop intensives : une pression excessive peut entraîner une réduction de l’estime de soi de l’enfant concerné.
  • Réalisation des rêves du parent à travers son enfant : un grand risque d’abandon du sport ou de contrariété.
  • Ignorance du rythme de l’enfant : l’emploi du temps d’un enfant est déjà quasi chargé en saison scolaire. Alors, nul besoin de l’épuiser.

Les enfants doivent se reposer et avoir du temps pour se distraire et jouer. Choisissez donc une activité sportive qui lui donne vraiment du plaisir.

Les critères pour choisir l’activité idéale

Les principaux paramètres à prendre en compte lorsque vous choisissez un sport pour votre enfant sont son âge et son tempérament. Par ailleurs, l’apprentissage doit suivre plusieurs étapes :

  • Pour enfant de 18 mois à 3 ans, optez pour des exercices ludiques qui se font entre parent et enfant comme le bébé nageur, la gymnastique  ou le baby-gym.
  • Entre 3 et 6 ans, choisissez des séances de découvertes basées sur les mouvements comme l’équitation ou la natation.
  • Entre 6 et 10 ans, on entre dans une phase d’initiation qui peut faire naître de véritables passions ou des renonciations. Vous avez donc le choix entre les arts martiaux, le tennis, la danse classique, le rugby, le volley, le foot, etc.
  • Après 10 ans : l’enfant peut accéder à différentes activités sportives et se spécialiser
  • Entre 12 et 16 ans : on recommande d’alterner les activités de renforcement musculaire et les exercices de cardio.

Puis, il faut prendre en compte le caractère ou le tempérament de votre enfant. Par exemple, pour un enfant maladroit, vous pouvez travailler sa coordination avec le jonglage ou l’acrobatie. Pour un rêveur, optez pour le tir à l’arc afin d’améliorer sa concentration. Et pour un timide, choisissez un sport collectif.